batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

Sécurité en ligne : les différences entre le comportement des utilisateurs et les recommandations des experts

Le sujet de la sécurité informatique, et notamment de la protection en ligne, est désormais mieux compris et pris en compte par les utilisateurs finaux. Mais comprendre ne signifie pas forcément appliquer avec de bonnes pratiques. Ainsi, selon un rapport édité par Google, qui a interrogé plus de 200 experts en informatique et près de 300 utilisateurs du web, les comportements pour « rester en sécurité » en ligne diffèrent nettement entre experts et non-experts. Explications.

La gestion des mots de passe, un sujet central de la sécurité en ligne

Une liste des actions mises en place pour se protéger en ligne par les experts et non-experts a été créée selon les données de l’étude menée par Google. Il apparait clairement que la gestion des mots de passe est un sujet clé pour chaque groupe. Les experts en sécurité comptent beaucoup sur les gestionnaires de mots de passe, des services qui génèrent, stockent et protègent tous les mots de passe d’un utilisateur en un seul endroit.

Les experts en sécurité informatique utilisent cette solution 3 fois plus que les internautes « lambda », à 73%. 24% des non-experts seulement confient avoir recours à cette solution, au moins pour quelques mots de passe… Les internautes avec peu de connaissances sur le sujet ont-ils peur de ces produits ? En partie. Google raconte ainsi qu’un internaute sondé a confié qu’il essaye de se souvenir de tous ses mots de passe, car « personne ne peut pirater [son] cerveau ». Méfiance à l’égard des services tiers donc.

Les antivirus plébiscités par les non-experts

Bien que les mots de passe et leur gestion émergent comme un sujet de préoccupation des deux groupes, il existe une vraie différence dans la hiérarchie des moyens utilisés pour se protéger en ligne.

Les meilleures pratiques en matière de sécurité en ligne pour les experts

Les meilleures pratiques en matière de sécurité en ligne pour les non-experts

 

Ce qu’il faut retenir de ces divergences, c’est la différence de perception (et d’interprétation) de certaines solutions. Les mises à jour logicielles sont ainsi citées par 35% des experts. Seuls 2% des non-experts évoquent cette piste, et certains retours sont assez étonnants. « Je ne sais pas si mettre à jour un logiciel est sûr à chaque fois. Que se passe t-il si cela télécharge un programme malveillant à la place » confie un utilisateur. Un autre explique aussi ses doutes : « les mises à jour, lorsqu’elles sont automatiques, ne sont pas sûres, car elles peuvent déployer des contenus dangereux ».

Publié le 10 septembre 2015
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2018