batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

Les montres connectées : il est l’heure de la révolution !

Vous avez en poche un smartphone. Peut-être aurez-vous demain à votre poignet une smartwatch. Les « montres connectées » sont aujourd’hui une réalité. Si depuis plusieurs mois des start-ups mais aussi des acteurs historiques du high-tech dévoilent leurs modèles (comme Apple avec son Apple Watch), les acteurs de l’horlogerie traditionnelle restaient frileux. Depuis le début de l’année 2015, un changement radical est observé.

montres-connectees

Les montres connectées, plus simplement une affaire de géants de l’électronique

Lorsque l’on pense aux montres connectées, c’est naturellement vers les marques high-tech que les regards se tournent. Samsung a dominé les ventes de montres connectées en 2014 avec 1,2 millions d’exemplaires écoulés selon le classement établi par le Smartwatch Group. A l’échelle du globe, ce sont 6,8 millions de montres connectées qui se sont vendues avec 89 marques répertoriées. Derrière Samsung, Pebbel, Fitbit, Sony mais aussi Lenovo/Motorola et LG suivent. Cocorico avec Withing en huitième position du classement avec 170 000 montres connectées écoulées.

2015 pourrait voir une redistribution des cartes. Jusqu’ici assez attentistes, les acteurs historiques de l’horlogerie se réveillent. Cela fut particulièrement visible à Baselworld, le salon mondial de l’horlogerie et de la bijouterie qui se tenait à Bâle (Suisse) début mars. Swatch, Breitling ou encore Frédérique Constant ont dévoilé des montres connectées. La montre connectée, jugée comme un gadget il y a peu, est désormais vue comme une menace pour le segment de la montre classique, notamment pour l’entrée de gamme. La Suisse tremble ? Pas encore.

Les montres connectées, une innovation de rupture

Les avis de spécialistes divergent quant à l’avenir des montres connectées. Simple effet de mode ? Certains y voient là un produit qui va mener à une vraie innovation de rupture, et créer un raz-de-marée. L’Apple Watch pourrait ouvrir la voie comme l’iPad a boosté le segment des tablettes tactiles.

Généralement, les montres connectées intègrent la reconnaissance vocale, la diction des SMS, des notes ou servent de télécommande pour lire la musique… En clair, elles permettent d’obtenir de manière déportée les notifications et les informations de votre smartphone et de piloter ce dernier sans le sortir de votre poche ! Quelles sont les dernières nouveautés en matière de montres connectées ? On distingue trois grandes tendances :

  1. Les montres connectées qui imitent les « vraies montres » : La montre Motorola 360, la LG G Watch R ou encore la montre Activité de Withings jouent l’approche montre classique. De l’affichage aux matières utilisées en passant par la forme du cadran et le bracelet, on « imite » les montres classiques pour ne pas choquer.
  2. Les montres connectées qui jouent la carte du high-tech : Sony, Pebble ou Samsung sont clairement les plus engagés pour des montres très techniques et ultra-connectées. Citons la SmartWatch 3 de Sony, la Pebble Steel ou encore la Samsung Gear.
  3. Les montres classiques qui communiquent : Frédérique Constant, Alpina et Mondaine se sont associés à MMT et Fullpower ; des entreprises Américaines basées dans la Silicon Valley. Le but est de proposer des montres classiques, comme les autres modèles haut de gamme en apparence, qui communiqueront avec le smartphone. La montre ne sera donc pas le terminal de consultation d’informations mais collectera les données.

A l’heure de faire le choix parmi les montres connectées, l’offre ne manque pas… Mais l’arrivée de l’Apple Watch en avril pourrait totalement dynamiter le marché. Certaines prédictions évoquent 20 millions d’exemplaires qui pourraient s’écouler sur la première année seulement.

Publié le 9 avril 2015
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2018