batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

La géolocalisation : quelles habitudes, quels usages ?

La géolocalisation est une technologie très en vogue actuellement, grâce à elle, beaucoup de possibilités s’ouvrent, tant aux particuliers qu’aux entreprises : localiser une adresse, des amis, des clients, des collaborateurs, la marchandise… Mais concrètement, qu’est-ce que la géolocalisation ? Quels en sont ses usages, ses limites ?

Définition, historique

La géolocalisation est un procédé permettant de positionner une personne (ou un objet) sur un plan à l’aide de ses coordonnées géographiques.

Cette technologie a été créée pour les besoins de l’armée américaine, et a été ouverte au grand public dans les années 1990. Des outils permettant de localiser des objets et des personnes ont alors vu le jour. Mais ce sont surtout les services de navigation routière qui ont remporté un grand succès commercial, via le GPS.

Les usages

Si la navigation routière est l’usage le plus connu du grand public, il en existe d’autres, tout aussi intéressants pour les entreprises.

Les limites

Il est important de signaler qu’une réglementation stricte encadre l’utilisation de la géolocalisation dans le milieu professionnel, notamment pour la gestion d’une flotte de véhicules, dans le cadre du respect de la vie privée des employés.

Ainsi, un dispositif de géolocalisation installé dans une voiture mise à la disposition d’un employé ne peut en aucun cas être utilisé pour : contrôler le respect du code de la route, contrôler un employé en permanence (pendant et en dehors de son temps de travail), calculer le temps de travail. Par ailleurs, l’accès aux informations fournies par un dispositif de géolocalisation doit être limité aux services concernés et à l’employeur. Enfin, ces informations ne peuvent être stockées plus de 2 mois, sauf cas particulier.

Conclusion

La géolocalisation est aujourd’hui un outil omniprésent dans la communication personnelle et professionnelle, favorisée par le taux d’équipement en smartphone, qui ne cesse de croître. Preuve en est : la multiplication des applications web et mobiles utilisant la géolocalisation. Toutefois, quelques freins à l’usage subsistent, puisque près de 72% des utilisateurs de smartphone trouvent risqué de partager leur position géographique en temps réel.

Publié le 14 avril 2014
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2018