batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

Impression 3D, une opportunité pour les PME

L’impression 3D, qui consiste en une superposition de plusieurs couches de matière afin de créer un objet, existe depuis plus de 20 ans, mais tend à se démocratiser depuis environ 2 ans.

Avec le développement des services d’impression 3D en ligne et des gammes de produits de moins en moins onéreuses, ce procédé est de plus en plus adopté dans le secteur industriel, par les grands groupes, mais aussi par les PME, notamment pour le prototypage. Cette expansion est aujourd’hui considérée par certains comme l’un des déclencheurs d’une troisième révolution industrielle.

Accessibilité

Avant les deux dernières années, les imprimantes 3D présentaient un coût élevé ainsi qu’un process complexe, et étaient donc exploitées uniquement par les grands groupes. Aujourd’hui, elles sont accessibles aux petites structures, notamment grâce à quelques améliorations technologiques et au développement des imprimantes 3D compactes.

Le coût, quelques milliers d’euros, est peu prohibitif, et incite les entreprises à repenser le développement de certains de leur produits, du moins la fabrication de leur prototype. Il est désormais facile et rapide de fabriquer un prototype en reliant une imprimante 3D à un logiciel de conception, mais aussi d’effectuer des modifications sans délais du fabricant.

Personnalisation rapide

La démocratisation de l’impression 3D permet également la personnalisation des objets à la demande, afin de satisfaire au mieux les besoins de chaque client. Cette technologie a donc un réel avantage dans la fabrication de petites séries ou produits uniques, tout en minimisant les stocks et pertes de matières premières.

Cependant, côté inconvénients, on peut noter des finitions parfois imparfaites, un choix limité de matières, un coût de consommables élevé…

Location ou achat ?

Deux options possibles pour une impression 3D en fonction de l’objet à fabriquer, des délais ou du budget : l’achat d’une imprimante ou solliciter un prestataire externe. Il est conseillé d’externaliser dans un premier temps, afin d’avoir accès immédiatement à un choix plus large de techniques et matière sans investissement initial (les principaux prestataires : shapeways.com, i.materialise.com, sculpteo.com)

Pour une utilisation plus poussée, l’achat sera à privilégier, avec deux prérequis : la possession d’un logiciel de conception 3D, et la maîtrise technique à la fois du logiciel de modélisation et du logiciel d’impression.

2 principaux fournisseurs

Actuellement, le marché est partagé entre 2 fournisseurs princiaux : 3D Systems et Stratasys. Le budget à prévoir pour l’achat d’une imprimante 3D peut aller de 5.000 € à plus de 100.000 €, en fonction des fonctionnalités, du procédé d’impression, de la taille d’impression et de la matière utilisée.

Il existe d’autres fabricants : Arcam, EOS, Envision TEC, mais ils sont bien moins présents.

Publié le 28 février 2014
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2018