batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

Focus – Outil du mois : Bien choisir son NAS

Les entreprises produisent toujours plus de données et leur sauvegarde est de plus en plus importante. Si les solutions Cloud s’avèrent très fiables, conserver ses données en local peut, à l’usage, présenter d’autres avantages. Mais certains éléments sont à prendre en compte afin de choisir le matériel correspondant aux besoins réels de l’entreprise.

Qu’est-ce qu’un NAS ?

Un NAS est un serveur de stockage en réseau qui dispose, comme tout serveur, d’un système d’exploitation, d’une mémoire vive, d’un processeur, et de disques durs. L’interface utilisateur permet d’effectuer les différentes tâches comme les sauvegardes, la redondance des données, etc.

Redondance des données et grappes RAID

Il est important de se doter d’un NAS d’au moins 2 disques, afin de permettre une redondance des données, et ainsi réduire les risques de perte de données. La technologie de redondance des fichiers et appelée RAID, et se compose, suivant les modèles, de deux, trois ou quatre disques durs.

Le choix du nombre de RAID dépend également du modèle de NAS. En effet, sur un NAS disposant de 2 baies, le RAID 1 (2 disques durs) est le seul choix possible. Les données sont alors automatiquement sauvegardées sur les 2 disques ; en cas de panne de l’un des deux disques, il peut alors être remplacé, et les données sont toujours présentes sur le deuxième disque (puis re-copiées sur le matériel neuf). A noter toutefois : lors de la copie des données sur le nouveau disque, le NAS est inutilisable.

Sur les NAS d’au moins quatre baies, il devient intéressant d’opter pour du RAID 5 (au moins trois disques durs). Ce matériel permet de fragmenter les données sur chacun des disques, avec un bloc de parité qui permet, en cas de perte des données de recalculer les morceaux manquants et de les restaurer. A la différence du RAID 1, la grappe est accessible pendant la reconstruction des données. Les performances sont également accrues sur un RAID 5, ainsi, le temps de transfert des données vers le NAS est plus court qu’avec un RAID 1.

Ports réseau

Les entrées de gamme ne possèdent qu’un seul port réseau, mais les autres modèles en possèdent généralement deux, dans le but d’augmenter la vitesse de transfert des données. Sur du RAID 1, cette performance accrue ne fera aucune différence, par contre, elle peut devenir intéressante si l’entreprise utilise du RAID 5.

Aujourd’hui, grâce au protocole ISCSI, un NAS est facilement transformable en Baie de stockage. En effet il est possible de le rattacher directement au serveur à travers le réseau de l’entreprise. Le NAS devient alors une partition virtuelle à part entière du serveur.

Côté constructeurs, il en existe un certain nombre proposant ce type de matériel, comme D-Link, Qnap, Net-Gear, Synology, Thecus, Lynksys… Mais nous retiendrons surtout les produits des constructeurs Qnap et Synology, qui proposent du matériel plus adapté à une utilisation en milieu professionnel.

Publié le 11 juin 2014
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2018