batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

Données personnelles : les actions de la CNIL face aux géants du web

Les données personnelles et leur utilisation par des tiers à des fins commerciales sont plus que jamais au centre du débat public. En effet, des algorithmes sont utilisés par tous les géants de l’internet afin de suivre nos activités, et ce dans une indifférence quasi-totale pour le moment. Mais les initiatives lancées à l’échelle Européenne pourraient changer la donne.

donnees-personnelles-actions-cnil

L’équation impossible entre innovation numérique et protection des données personnelles ?

La question de la protection des internautes, et notamment la meilleure compréhension de l’utilisation faite de leurs données personnelles, émerge aujourd’hui dans les débats. Dans son rapport d’activité 2014, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) évoque cette nécessité de renforcer les droits des individus. Il est nécessaire de disposer de « plus de transparence de la part des acteurs économiques et plus de maîtrise pour les individus » indique Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la CNIL. « Le respect des libertés fondamentales n’est pas contradictoire avec l’impératif de sécurité : c’est le garde-fou de nos démocraties ».

La Cnil a un cheval de bataille : elle souhaite que les géants de l’internet qui collectent chaque jour des données personnelles fassent état de la finalité de ces datas lorsqu’un internaute utilise ses services. Elle souhaite aussi avoir une durée de conservation de ces données indicative. Utopiste ? La CNIL a pourtant réussi à faire plier Google en janvier 2014. Certes, l’amende de 150 000€ infligée est ridicule pour Google (dont le CA 2014 est de 14 milliards de dollars), mais le moteur de recherche a du afficher sur sa page d’accueil un message qui indique ses manquements à la loi « informatique et libertés ». Mais l’Américain est entêté, notamment au sujet du droit à l’oubli, pourtant prévu par la loi, mais manié avec malice. « Le droit au déréférencement est complexe. Il faut trouver un équilibre, avec finesse » indique Isabelle Falque-Pierrotin dans les colonnes du Figaro.

Les outils à la disposition des internautes

Comment mieux se protéger ? C’est tout l’intérêt de la mission de la CNIL qui ne veut pas seulement être un gendarme, mais aussi un acteur qui informe les parties prenantes. Via une diffusion large de l’information, tant pour les consommateurs que les organismes qui collectent les données, une sensibilisation est possible.

La CNIL édite notamment :

L’éducation au numérique est une nécessité absolue. Une priorité toujours plus forte alors que le projet de loi sur le renseignement est actuellement en discussion et suscite une opposition d’une partie des internautes. En effet, les fameuses petites « boîtes noires » qui pourraient être installées directement sur les réseaux des opérateurs et hébergeurs afin de détecter une éventuelle menace terroriste sont vus comme liberticides et contraires au droit individuel.

Ah oui ? Pourtant, depuis des années, l’accumulation de données personnelles par les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) n’a pas suscitée une telle levée de bouclier. Il est temps que chacun comprenne où va ses données personnelles, et comment elles seront utilisées !

Publié le 5 mai 2015
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2018