batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

Comment bien sécuriser son réseau en 2016 ?

Les risques liés à la cyber-sécurité en augmentation constante vous inquiètent ? Face à un nombre de cyber-attaques recensées qui a progressé de 38 % dans le monde en 2015, et même de 51% dans l’hexagone, il est temps de réagir. Les entreprises françaises commencent à prendre conscience de leur exposition, et citent désormais le risque cyber comme risque de long terme perçu comme étant le plus important pour les sociétés au cours des 10 prochaines années. Comment agir en 2016 ? Quelles sont les préoccupations des professionnels de l’IT en matière de sécurité actuellement ? Réponses.

La sécurité, sujet de préoccupation grandissant des entreprises

Spiceworks, société basée à Austin (Texas), a mené une enquête auprès de 200 professionnels du monde de l’informatique à l’échelle internationale, pour connaître les préoccupations principales des professionnels de l’IT. Première source d’inquiétude, les programmes malveillants (cités par 54 % des sondés) juste devant les ransomware (53%) et les techniques d’hameçonnage (46%). La montée des cas de demande de rançon en échange de la restitution de données volées illégalement, mais aussi les vols de mots de passe à grande échelle se multiplient, comme en témoigne la diffusion massive du ransomware Locky dans les dernières semaines.

Ces chiffres qui révèlent les principales inquiétudes des professionnels cachent une réalité. Au-delà des risques, des attaques bien réelles ont lieu, et avec des conséquences lourdes. Et ne croyez pas que seules les grandes entreprises soient visées. 35,6% des attaques ciblées concernaient en 2014 des PME. Un problème de vol d’identité, de piratage des données utilisateur, ou encore de détournement de données bancaires, ne laisse jamais une entreprise sans conséquences. Le coût moyen du cybercrime est estimé selon HP à 13,4 millions de dollars en 2015, avec en moyenne 46 jours pour « s’en remettre ».

La menace est partout, et elle se déplace !

Si à une époque, les menaces qui pesaient sur le parc informatique d’une entreprise semblaient limitées à ses utilisateurs et à son environnement proche, cela n’est plus valable aujourd’hui. Puisque les utilisateurs sont désormais mobiles, équipés de plusieurs terminaux, ils multiplient les points de menaces possibles. Toujours selon les données de Spiceworks, 81 % des sondés estiment que les menaces se situent majoritairement sur les ordinateurs portables, tandis que les systèmes de bureau, les smartphones et les tablettes suivent. Les serveurs aussi sont jugés comme des appareils vulnérables par près d’un sondé sur deux (49%).

Mais alors quelles actions mettre en œuvre ? Deux actions clés sont à réaliser en priorité :

Il existe bien sûr de nombreuses autres actions qu’il est possible d’articuler pour renforcer sa protection en matière d’informatique, comme l’installation de systèmes de monitoring de l’activité, mais aussi l’implantation de restrictions relatives à l’utilisation de certains logiciels et/ou appareils.

Mais l’un des points à ne pas négliger est une bonne sauvegarde à la fois en interne mais également externalisée pour limiter les risques de perte de données.

Publié le 3 mars 2016
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2018