batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

3 conseils pour vous aider à sécuriser vos réseaux informatiques

Une petite entreprise (TPE / PME) est-elle condamnée à être plus exposée aux risques informatiques qu’une grande entreprise, à cause de moyens plus réduits ? Non. Sécuriser ses réseaux informatiques peut sembler être une tâche insurmontable, mais il s’agit pourtant d’une nécessité absolue. Lorsque les moyens ne sont pas illimités, il convient de bien définir des priorités afin de se doter d’un socle de protection efficace. Voici trois conseils pour bien sécuriser vos réseaux informatiques sans exploser votre budget.

Ne négligez pas le pare-feu physique

Disposer d’un bon pare-feu physique (à ne pas confondre avec un pare-feu logiciel) reste toujours une solution efficace et bon marché. Ce dernier permet en effet de partager facilement une connexion internet et de bloquer de nombreux contenus indésirables loin de vos machines. Il va agir comme gardien de la porte qui vous sépare du réseau, et ainsi éviter certaines attaques. Selon vos besoins, mais aussi vos moyens, vous pouvez opter pour un pare-feu doté d’un filtrage simple, mais aussi d’options antivirus, antispam, voire même de contrôle d’application. Certains modèles possèdent des solutions de détection de comportements suspects. Bien que l’importance des pare-feu diminue depuis des années, ils restent d’excellents outils de contrôle de trafic entre différentes zones de confiance, en filtrant les flux de données qui y transitent. Un incontournable dont vous ne pouvez pas vous passer !

Définissez un plan de sauvegarde sur-mesure

Toutes les protections du monde ne peuvent pas garantir à 100 % une résistance contre les attaques informatiques. Il est donc important même si vous disposez d’une infrastructure protégée, de vous préparer à la plus mauvaise situation imaginable. Trop d’entreprises n’anticipent pas assez les conséquences d’une attaque, se focalisant uniquement sur leur prévention… voilà pourquoi il faut en moyenne 46 jours pour résoudre les problèmes liés à une cyberattaque. Un délai extrêmement long, qui a largement le temps de mettre à mal l’équilibre de l’entreprise, et même menacer sa survie. La solution ? Effectuer des sauvegardes régulières, en temps réel, avec une synchronisation complète quotidienne. Sélectionnez les dossiers et les serveurs à sauvegarder. Dotez-vous d’un véritable plan de sauvegarde pour pouvoir réagir rapidement en cas de piratage, et ainsi basculer vers un point de restauration.

Gérez finement les droits des utilisateurs

Les problèmes de sécurité en matière de réseaux informatiques sont bien souvent liés à des erreurs humaines. Une erreur de manipulation par un utilisateur serait ainsi à l’origine de 30 % des incidents numériques en entreprises. Comment limiter ce phénomène ? Avec une bonne sensibilisation de vos collaborateurs au risque d’infection suite à la consultation d’un site, l’ouverture d’un e-mail, ou encore certains comportements dangereux. Penser ainsi à limiter l’accès à votre SI à l’administrateur système et à quelques personnes clés. Bâtissez un véritable annuaire LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) qui consigne tous les éléments de votre réseau, dans lequel vous pourrez créer des groupes de sécurité. Vous définirez alors quelles machines ou quels utilisateurs ont accès à un logiciel. Interdire ou autoriser l’accès en fonction des utilisateurs peut sembler anodin, mais il s’agit pourtant d’une solution qui peut vous protéger de nombreuses erreurs de manipulation.

 

Publié le 3 juin 2016
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2018