batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

[CONSEILS] Une règle simple pour ses sauvegardes : 3-2-1

Nous avons déjà parlé des Plans de Reprise d’Activité après un sinistre ou de la protection contre les ransomwares. Dans les deux cas, il y a un point commun : l’importance de la sauvegarde des données.

3-2-1 : prêts ? Sauvegardez !

Voici une règle simple à retenir et facile à appliquer à toutes vos données, autant professionnelles que personnelles. C’est la règle des 3-2-1 ! On s’explique !

Bien connue pour inculquer des réflexes de sauvegarde, cette règle permet de répondre à deux questions essentielles :

Faire 3 copies de vos données

Evidemment, ce sont 3 copies minimum… C’est donc le point de départ de ce bon réflexe : en plus de vos données principales, il faut donc en faire au moins deux copies supplémentaires.

La première copie est celle à la source, sur le poste de travail, qui est utilisée au quotidien pour chaque fichier. Les autres sauvegardes doivent se faire sur d’autres périphériques (un NAS, un disque dur externe, une clé USB, un cloud privé…). Cette multiplication des sauvegardes diminue les probabilités que tous les supports subissent, au même moment, une avarie qui menacerait vos données.

Pour que cette première étape soit parfaitement utile, il faut penser à programmer une mise à jour régulière de vos sauvegardes. Fixez un rythme de sauvegarde clair que vous vous obligerez à tenir. Par exemple, une fois tous les soirs ou un jour sur deux.

Stocker les copies sur 2 supports différents

Faire les 3 copies est donc le point de départ mais pour que ce soit vraiment utile, il faut qu’elles soient faites au moins sur 2 supports distincts.

Placer les sauvegardes à des endroits différents réduit d’autant plus les risques de tout perdre au même moment. Il faut donc utiliser le disque dur interne de votre PC ainsi que deux solutions de sauvegarde amovibles.

Avoir 1 sauvegarde hors site

Si la séparation physique des copies est essentielle, il faut aussi veiller à ce que les supports ne soient pas tous localisés au même endroit. Imaginons les scénarios catastrophes d’un incendie, d’une inondation ou d’un cambriolage… peu importe le nombre de copies réalisées, si tout est au même endroit, tout sera perdu de la même façon.

Si vous utilisez le Cloud pour héberger l’une de vos copies, il faut aussi porter une attention majeure à la protection des données. Il faut qu’elles soient chiffrées et que les infrastructures d’hébergement (le data center) soient sécurisées. Votre prestataire doit pouvoir vous garantir toutes ces sécurités.

Le réflexe à adopter

Voici donc une règle à adopter pour avoir l’esprit tranquille pour vos sauvegardes. Si on récapitule, il faut donc :

Publié le 30 novembre 2017
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2015