batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

[CONSEILS] 5 bonnes pratiques pour gérer un sinistre dans votre entreprise

Les données informatiques ont une valeur capitale pour le fonctionnement d’une entreprise. En cas de sinistre, si les données sont perdues, c’est la survie de l’entreprise qui peut être remise en cause. Un chiffre : 40% des entreprises qui ont subi un arrêt de 72 heures de leurs moyens informatiques et télécoms ne survivent pas (étude du cabinet Eagle Rock). Un désastre informatique peut donc avoir des répercussions graves. Virus, attaque de ransomwares, erreur humaine, cambriolage, incendie ou inondation, les risques sont multiples.

Voici 5 conseils pour vous aider à anticiper et gérer un sinistre informatique dans votre entreprise :

  1. Connaissez votre infrastructure : faire un inventaire complet de votre Système d’Informations permet d’évaluer les risques en amont.
     
  2. Prévoyez un plan de sauvegarde de vos données : maîtriser la sauvegarde de vos données est une mesure préventive pour ne pas tout perdre en cas de sinistre. Cette étape peut être mise en place avec un infogérant afin qu’il vous accompagne.
     
  3. Ne stockez pas vos données à un seul endroit : en cas d’incident majeur sur votre site principal, vos données resteront accessibles et ne sont pas perdues.
     
  4. Pensez à un système de restauration : selon le type de sinistre, un système de restauration rend possible le redémarrage de votre SI à partir d’un certain point.
     
  5. Organisez un Plan de Reprise d’Activité : en faisant appel à un infogérant qui propose une solution de PRA, vous vous garantissez la reprise de votre activité en moins de 4 heures.
     

Toutes ces mesures sont préventives et vous garantissent une certaine tranquillité d’esprit. Les sinistres peuvent se produire à n’importe quel moment et il n’y a souvent pas d’autres choix que de les subir. Mettre en application de tels conseils, c’est l’assurance d’en limiter les dégâts : coût d’arrêt de la production, chômage technique

L’évolution des technologies rend accessibles toutes ces mesures, mêmes aux plus petites entreprises. Des professionnels peuvent vous accompagner pour

Une seule chose à faire : anticiper !

Publié le 31 octobre 2017
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2015