batbing

Les actualités Novatim

Toutes nos actualités informatiques et clients

Mylène – Assistante administrative

[CLOUD] Le Cloud en entreprise : on éclaircit !

L’exemple d’OVH : que s’est-il passé ?

Il y a quelques jours, OVH, un des principaux fournisseurs d’hébergement Web, a subi une avarie sur plusieurs de ses Datacenters français. Si le souci initial n’était pas de son ressort (panne électrique avec EDF), des onduleurs capricieux, un groupe électrogène qui ne prend pas le relais et un incident sur le réseau optique ont provoqué un écho de grande ampleur.

Dans le cas d’une panne électrique comme celle survenue, les hébergeurs assurent le fonctionnement de leurs Datacenters par un principe de bascule :

Ici, le basculement de l’alimentation n’a pas fonctionné. C’est une première partie de cette mauvaise loi des séries pour OVH. Dans le même temps, l’hébergeur a aussi connu un problème logiciel sur un autre de ses sites. Le réseau optique a dysfonctionné dans un carrefour d’interconnexions. Résultat : il y a eu des répercussions jusqu’à Paris, Francfort, Amsterdam, Londres et Bruxelles.

Si l’information a occupé l’actualité pendant plusieurs jours, cela ne doit pas pour autant constituer un signal d’alerte démesuré quant à l’usage du Cloud. Effectivement, de nombreuses entreprises ont été touchées par cette défaillance mais les équipes de l’hébergeur se sont investies pour un retour rapide à la normale.

Cette actualité nous permet de faire le point : que représente le Cloud en entreprise aujourd’hui ?

L’usage du Cloud en entreprise

Les solutions informatiques utilisant le Cloud prennent de l’envergure dans les entreprises. Selon une étude d’IDC*, 65% des entreprises françaises de plus de 50 salariés utilisent au moins un service Cloud en 2017. Les utilisations sont variées mais, selon l’INSEE**, 69% des entreprises s’en servent pour du stockage de fichiers et 61% pour leurs services de messagerie.

Dans ces usages, on peut noter la progression du Cloud privé. Dans ce cas, un serveur est entièrement dédié à un seul client. Cela s’oppose au Cloud public qui fonctionne via des serveurs informatiques partagés. 58% des entreprises de plus de 10 personnes ont recours à un serveur dédié (INSEE).

L’adoption des services Cloud n’est pas encore totale, c’est un changement profond à mettre en place en entreprise. Le mieux est d’être accompagné dans cette transition. Très peu d’entreprises (7% selon IDC) font du Cloud une stratégie prioritaire. Les deux causes principales de cette frilosité sont simples : le manque de savoir-faire et les questions de sécurité.

La sécurité est une préoccupation majeure car le Cloud a parfois un aspect un peu nébuleux. Il peut être difficile de conceptualiser la façon dont les données sont sauvegardées. Cela crée une certaine méfiance vis-à-vis de cette technologie. Pourtant, le Cloud est une source d’amélioration de la sécurité. Toutes les données sont chiffrées, le principe de redondance assure la sauvegarde de tous les éléments et chaque lieu d’hébergement est sécurisé et surveillé sur place. La sécurité est accrue si l’on compare avec l’utilisation de disques durs externes ou des sauvegardes faites à un seul endroit par exemple.

Quels sont les bénéfices du Cloud ?

Déplacer son infrastructure sur le Cloud permet de gérer plusieurs éléments essentiels à son activité. Les solutions hébergées permettent notamment de gérer une messagerie mail collaborative, d’héberger des liens Internet, ainsi que ses données sur un Cloud privé, C’est également la possibilité d’accéder à une téléphonie aux fonctionnalités conçues pour l’usage en entreprise (conférences, intégrations au CRM, intégration des contacts Outlook…).

Faire passer son Système d’Information sur le Cloud vous garantit de nombreux avantages parmi lesquels :

Comment trouver le prestataire qui vous conviendra ?

Les principaux axes que les prestataires de service pour le Cloud doivent optimiser pour convaincre les entreprises à franchir le cap se résument en trois points….

  1. Simplifier le déploiement et la mise à jour des logiciels.
  2. Assurer un retour sur investissement en moins de deux ans.
  3. Rassurer sur la sécurité offerte à leurs données.

Voici une check-list pour vous aider dans vos recherches :

Faire le choix du Cloud

Les possibilités offertes par les services hébergés pour votre Système d’Information s’avèrent donc nombreuses. Des cas comme celui subit par les infrastructures d’OVH restent minoritaires si l’on prend du recul sur une année entière d’exploitation.

Les solutions liées au Cloud sont complémentaires à une offre d’infogérance. Elles contribuent entièrement à l’optimisation globale des Systèmes d’Information tout en soulageant les utilisateurs de contraintes informatiques trop fortes.

Les équipes de Novatim restent disponibles pour vous conseiller et vous orienter si vous avez des interrogations au sujet du Cloud. Nous travaillons avec un prestataire partenaire qui a fait ses preuves depuis plusieurs années auprès de ses clients. Nous y veillons particulièrement, que ce soit avec nos clients ou nos prestataires, notre crédo reste toujours le même : efficacité, proximité et transparence !

Lien vers les données d’IDC

**Lien vers l’enquête INSEE

Publié le 20 novembre 2017
Retrouver toutes nos actualités
Mentions légalesPlan du siteCopyright 2015